DescriptionObjectifPartenairesDates clésFinancements
Porteur du projet : Ville de Sevran

Chef de projet : Mina INEFLAS

Territoire concerné : Beaudottes

Impact sur la ville : participe à la rénovation urbaine de la ville à travers la réhabilitation d’une copropriété

Lien avec le Grand Paris : gare du Grand Paris aux Beaudottes

La copropriété « Jardins de Beausevran », située au sein du quartier des Beaudottes (classé en Zone urbaine sensible) dans le secteur de la Roseraie, a été construite en 1990.
Il s’agit d’un immeuble R+4 avec une architecture en « U » composée de 67 logements occupés en majorité par leurs propriétaires.

De nombreux désordres et dysfonctionnements ont été constatés au cours des dernières années et notamment un niveau d’impayés extrêmement élevé ainsi que d’importants retards d’entretien ayant entre autre conduit à l’interruption du fonctionnement des ascenseurs.

Une première étude réalisée courant 2004 sur l’ensemble des copropriétés (18) des trois quartiers inscrits en renouvellement urbain a permis d’aboutir en mars 2007 à la mise en place de trois Opérations programmées d’amélioration de l’habitat de type « copropriétés dégradées ».

Une étude complémentaire a été engagée, en 2008, destinée à déterminer la stratégie la plus adaptée pour trois immeubles présentant un ensemble de problématiques et d’obstacles que le dispositif d’OPAH ne pouvait régler et dont la copropriété des Jardins de Beausevran fait partie.

La réalisation de cette étude complémentaire a été présentée à l’ensemble des partenaires publics ainsi qu’à la Ville de Sevran courant septembre 2009 et il a été décidé de la création d’une commission chargée de l’élaboration d’un Plan de Sauvegarde pour « les Jardins de Beausevran ».

Suite à la restitution de cette étude en 2009, il a été décidé la création d’une commission chargée de l’élaboration d’un plan de sauvegarde pour « les Jardins de Beausevran ».

Après avoir repéré les problématiques et déterminé les enjeux des plans de sauvegarde sur cette copropriété, la ville engage aujourd’hui la phase opérationnelle de ce dispositif curatif d’amélioration de l’habitat avec le soutien de l’ANAH, le Conseil régional, le Conseil général et la Caisse des dépôts et consignations.

  • Permettre aux copropriétaires de s’engager dans une politique de réhabilitation patrimoniale
  • Accompagner la copropriété dans l’assainissement de sa gestion et le renforcement de ses instances
  • Répondre aux réalités d’un public aux ressources modestes
  • Améliorer la qualité thermique du bâtiment et favoriser l’utilisation des énergies renouvelables

 

  • ANAH
  • Conseil régional
  • Conseil général
  • Caisse des dépôts et consignations.

 

Lancement : février 2012

Livraison : 2017

État d’avancement :

  • Travaux d’urgence réalisés (ascenseurs et sécurisation des entrées, canalisations chauffage)
  • Lancement de la phase 1 en décembre 2014 pour une durée de 5 mois – Services Généraux : réfection avec mise en terre des appareils et des commandes d’éclairages ; réfection halls ; paliers et cages d’escaliers

1 961 230 €